|English Français

Login to Rate My Employer

 

Rate this Employer!



Search for another employer  
Add an Employer
 

Explore 10933 employers and 47179 ratings

  • Étant un ex employé de Métal Bernard, j'ai constaté qu'il y a tellement de roulement de personnel que c'est à conclure que la gestion de l'entreprise est basé sur le roulement de personnel... Ils engagent maintenant des gens de d'autres pays (recevant des subventions du gouvernement pour minorités visibles). L'image que l'entreprise dégage est pourtant très belle. Mais au fil du temps, on constate que ce n'est qu'une image. Quand tu es un nouvel employé, tout le monde t'accorde de l'importance, tout le monde te parle, tout le monde s'intéresse à toi. Et après quelques années, tu sens tout se refermer sur toi comme un étau et tu te sens exclus de la haute direction. Tu ne te fais pas congédier (ça prend un bon motif pour cela) mais tu fini par partir de toi même parce que tu ne supporte plus d'entendre des sarcasmes venant de la haute direction... Tu ne peux pas dire ou porter plainte pour harcèlement psychologique puisqu'ils sont tellement subtil lorsqu'ils parlent que tu ne sais pas à 100% si c'est toi qu'ils dénigrent parce qu'ils ne nomme pas de nom lorsqu'il se parlent entre eux pendant que tu es pas loin d'eux et à la place de leur faire face, tout le monde y compris moi-même, on fini par démissionner parce que l'on ne supporte plus la pression exercé sur nous et encore moins des sarcasmes et des blagues de mauvais goût. Voilà ce qui pousse à croire que la gestion des ressources humaines est axée sur le roulement de main d'œuvre pour rentabiliser au maximum la compagnie...

    Posted on 2 September 2013 by Rater #4 | Flag as inappropriate

    Was this review helpful? 200 11



Add Comment


Your email address is used for validation purposes only and is kept private in accordance with our privacy policy.