|English Français

Login to Rate My Employer

 

Rate this Employer!



Search for another employer  
Add an Employer
 

Explore 11129 employers and 47289 ratings

Desjardins


http://www.desjardins.com/

Size of company: Large (More than 500 employees)

Industry: Bank, Insurance, Financial services

  • Je suis pour l'organisation depuis quelques années. Desjardins se cherche et ne se trouve malheureusement pas. Organisation centrée sur ses NOMBREUX gestionnaires, employés ne sont pas considérés, énormément de stress, employés surveillés aux pas, aucun soutien des patrons : le client a toujours raison même s'il a tord et est impoli avec un employé (j'ai vu ça dans toutes les caisses que j'ai fait). ÉNORMÉMENT de réunions (en moyenne 3 par semaine) sur 35 heures de travail. On vérifie minutieusement le nombre de cartes Visa vendues, assurance-prêt vendues, assurances générales référées, objectifs de ventes en crédit et épargnes très élevés, iréalistes. Bref, nous ne sommes que des vendeurs. Par chance, bien des caisses comme la mienne sont syndiquées et doivent le demeurer à mon avis. Injustices récurrentes. Promesse de bonus faites à des employés pour se faire dire à la dernière minute qu'ils n'y ont pas droit. Points positifs : horaires flexibles et salaire correct bien que ma caisse coupe sur tout ce qu'elle peut (1 imprimante pour ..12 conseillers - (Défi papier ... ben oué), contrôle total de la papeterie: obtenir un crayon neuf relève presque de l'exploit et de la chance. Maintenant je me rends chez Bureau en gros et je me l'achète moi-même), temps supplémentaires non payés la plupart du temps. Fonds de pension relativement généreux pour le moment en comparaison avec les comparables. Les objectifs sont orgnanisés de façon a encourager la concurrence malsaine entre les employés et ... ENTRE LES CAISSES ELLES-MÊME. Perpétuelles réunions pour nous rentrer dans la tête que tout va bien madame la marquise, que tout les employés sont heureux (ils décident ca pour nous : brain washing), que nous allons devenir la meilleure caisse alors que la fusion n'est qu'un échec total inavoué de la part de la direction. La motivation est rendue nulle, la reconnaissance tout autant. De plus, avec nos taux de marge de crédit et taux hypothécaires élevés, pas étonnant que nous voyons nos prêts sortir sans arrêt vers la concurrence. On nous interdit de dépasser la marge de manoeuvre même si le membre est très rentable et a tout avec la caisse. Comme les banques, nous avons des rapports qui catégorisent le potentiel de nos membres, on nous demande alors de ne pas s'occuper des membres sans potentiel (ceux dont il faut littéralement "se débarasser" comme ils disent et de courir après ceux qui ont beaucoup d'argent SEULEMENT. Desjardins est géré comme une banque et le discours coopératif n'est présenté comme pour donner une bonne image distinctive. Nos membres rient de nous lorsque nous leur parlons de la ristourne qui est devenue risible ("Chers membres, nos taux sont élevés mais vous aurez droit à une belle ristourne de 85$ à quelque part au courant du mois de mai. Toutefois pour en avoir plus, vous devrez aussi prendre la Visa, nos assurances prêts/habitation, venir rencontrer un planif. pour rapatrier tout votre épargne chez nous, vous obliger de programmer un petit prélèvement automatique dans votre REER ou CELI (car vous oublierai que vous aurez de l'argent chez nous et la caisse sera ben contente de l'avoir jusqu'à ce que votre .... succession vienne la récupérer dans 40 ans) + nous enregistrons vos prêts et marge de crédit hypothécaire à 120% che le notaire (pour vous "menotter" chez nous dans le futur -quoique les banques les font aussi). De plus, n'utilisez pas trop vos marge de crédit au maximum (même si on vous a autorisé car la caisse va vous harceler pour vous la réduisiez .. pour votre bien-être financier (alors que c'est uniquement pour gérer le risque ... et on a peur que l'emprunt nous pète dans la face).
    +/-50% des employés partent en burn-out un jour où l'autre dans leur carrière, notre Assureur collectif Desjardins Sécurité Financière qui "harcèle" les employés malades chez eux pour les menacer de couper leur prestation s'ils ne retournent pas au travail rapidement (j'ai connu 3 cas).
    AUJOURD'HUI .. c'est ça Desjardins

    Posted on 22 February 2013 by Rater #65 | Flag as inappropriate

    Was this review helpful? 52 3



Add Comment


Your email address is used for validation purposes only and is kept private in accordance with our privacy policy.