|English Français

Login to Rate My Employer

 

Rate this Employer!



Search for another employer  
Add an Employer
 

Explore 11129 employers and 47289 ratings

Desjardins


http://www.desjardins.com/

Size of company: Large (More than 500 employees)

Industry: Bank, Insurance, Financial services

  • MISE EN GARDE

    Ceci ne concerne PAS le réseau des caisses.

    Cette évaluation peut paraître négative mais c'est parce qu'il n'y a pas grand-chose à dire sur les aspects positifs. Une fois qu'on dit qu'il y a l'assurance dentaire, il est inutile d'élaborer. Cette critique concerne une grande entreprise et plusieurs des points cités sont assez "classiques" dans de telles organisations.

    AVANTAGES

    Les conditions de travail sont intéressantes (assurances collectives, régime de rentes, activité physique, etc, etc, etc), les possibilités d'avancement sont multiples, et l'entreprise a gagné plusieurs prix justement parce qu'elle offre une panoplie de programmes.

    On y sent une sincère intention de bien traiter les employées et de promouvoir la santé et le bien être des gens. Dans ce sens, il s'agit d'une organisation de premier plan.

    INCONVÉNIENTS

    Il s'agit d'un environnement extrêmement politique. Si vous faites parti du cercle (d'amis) du pouvoir alors il se peut que vous ayez une belle carrière, si vous n'en faites pas parti ou si vous êtes dans une filiale ou pire, vous n'êtes pas à Montréal alors vous serez traité comme un "second violon".

    Il y a beaucoup d'ambitieux et de "wannabes" autour du cercle alors si vous n'en faites pas partie vous pouvez tenter d'y entrer à condition que votre langue soit plus brune que celle de vos rivaux.

    De plus, cette organisation possède des milliers de gestionnaires (vous avez bien lu!) et la structure est carrément imbécile ce qui fait qu'il règne une confusion totale dans cette "tour de Babel". Énormément de gens ne comprennent même pas ce qu'ils ont à faire (incroyable mais vrai!) tellement le partage des responsabilités est mince et "subtil"! Avez-vous déjà vu une décision de 400$ prise par 12 experts qui font 4 réunions d'une heure trente? Vous verrez ça si vous y travaillez!

    Malgré un décorum très professionnel entouré de bonnes manières, les gens ne se font pas confiance, ne se parlent pas, ne s'écoutent pas, remettent en question le travail des experts, bref il y règne une atmosphère de rivalité sournoise et de méfiance qui génère énormément de frustrations, de délais, et de coûts…

    Lorsqu'un employé ordinaire critique l'entreprise on dit qu'il n'a pas la vue globale mais ce qui est particulier c'est que les gens en haut de hiérarchie n'en ont pas une meilleure! Ceci est provoqué par l'extrême manque de transparence de cette organisation elle-même provoquée par la rivalité et la politique. Un professionnel ou un cadre inférieur, par exemple, va "embellir" une situation problématique pour bien paraître aux yeux de son supérieur afin de ravir la prochaine promotion à un rival (…) Son patron fait la même chose avec le palier supérieur, et ainsi de suite…. Rendu au sommet de la pyramide, tout le monde se pète les bretelles et se félicite d'être aussi parfait!

    Pour ajouter l'insulte à l'injure, malgré une surabondance d'experts à l'interne plusieurs cadres supérieurs se fient à des consultants qui sous estiment de beaucoup la complexité de certains projets ou qui sont trop téméraires (luxe réservé aux consultants car en cas de pépin ils n'ont qu'à nous laisser le trouble et aller se vendre ailleurs alors qu'en cas de réussite ils passent pour des génies)

    Une réorganisation a eu lieu en 2009 et depuis ce moment, l'hégémonie de la fédé est omniprésente alors comme la raison du plus fort est toujours la meilleure, il vaut mieux être du "bon bord".

    Pour la charge de travail c'est souvent tout ou rien car certains employés sont débordés alors que d'autres peuvent passer des semaines à ne rien faire (parce qu'ils ne sont pas du "bon bord" et qu'on les exclue des "chasses gardées" de la "clique")

    L'entreprise procède à d'interminables réorganisations de la structure organisationnelle ce qui en plus d'être le symptôme d'une organisation malade, provoque un grand stress chez les gestionnaires.

    Posted on 9 August 2012 by Rater #62 | Flag as inappropriate

    Was this review helpful? 32 0



Add Comment


Your email address is used for validation purposes only and is kept private in accordance with our privacy policy.